Un assemblage vertueux de Quatre T fonde mon travail: le Toucher, la Tension, la Trace et le Temps. Selon la recherche en cours, l'un ou l'autre prendra les devants, sans que les autres soient jamais bien loin, tant ils sont intimement liés.

 

Broder, crocheter, faire de la dentelle sont une façon d'écouter le latent et de dire une histoire. On ralentit le temps, on l'étire ou le compresse pour tenter d'enlacer l'invisible. 

 

Travailler de ses mains, c'est une façon laisser émerger le sens que l'on donne au monde qui nous entoure et qui nous habite, à travers un geste dont la nature lente et répétée nous ancre dans le moment présent.

 

Dans le cadre de mes recherches, j'ai régulièrement été amenée à travailler sur les thèmes de la mort, de la mémoire, de l'éphémère, de la nature, du sacré et des rituels.